Les murs sont une des premières préoccupations pour la conception d’une salle de cinéma privée. En effet, le son rebondit au contact des surfaces qu’il rencontre et peut être altéré par rapport au son d’origine de votre film. Les murs vont devoir proposer une insonorisation, cacher les enceintes encastrées, les câbles, être esthétiques, bien plans et éviter les reflets de la lumière issue de l’écran de projection. Vastes missions pour ces quatre murs ! Allons plus loin dans cette étude à lancer dès le départ du projet, en vue d’une absorption optimale du son pour l’extérieur de la salle, et un confort phonique de la meilleure qualité possible pour le spectateur dans la pièce de projection.

 

Les meilleurs murs pour une salle de cinéma dédiée

Si la dernière couche de tissu a notamment pour objectif de cacher les câbles, fibres et autres détails techniques de l’arrière-boutique de votre salle de cinéma, cela veut dire qu’il faut penser à vos emplacements et vos longueurs de câbles avant d’entamer le chantier.

 

La conception d’une salle de cinéma privée sur plan

Privilégiez le croquis à la main dans un premier temps pour la réflexion, puis sur ordinateur, tel un architecte. Selon les préférences et l’aisance avec l’informatique, on peut tracer directement son plan sur écran. Un plan sur logiciel permet une meilleure lisibilité (y compris par vous-même!) et permettra de montrer un support clair et modifiable si vous souhaitez échanger avec un professionnel sur votre projet (designer, installateur home cinema, concepteur, architecte d’intérieur, chef de chantier…). Mentionnez les longueurs, les emplacements des trous pour laisser passer les câbles pour le son et la déco (affiches lumineuses, panneaux lumineux et autres éléments avec alimentation) ainsi que les enceintes qui seront intégrées au mur et cachées, si vous le souhaitez, par le tissu tendu mural transonore. Les couches de matières sur les murs rappellent qu’il faut tenir compte d’une certaine épaisseur qui empiètera sur la pièce, mais cette marge de manoeuvre est essentielle pour votre installation et un éventuel accès plus tard.

 

 

home cinéma fauteuil
Tissu tendu mural avec bandeaux lumineux et au plafond en ciel étoilé et spots lumineux

 

 

L’insonorisation des murs pour une salle de cinéma dédiée

La plupart des salles de cinéma s’intègrent dans une pièce qui n’avait pas cette fonction à l’origine, à moins d’une construction de domicile neuf. Ainsi, il y a généralement des pièces de vie attenante à cette salle. Et quand bien même, votre salle de cinéma émettra en tous les cas des vibrations lors de la projection, en particulier via la diffusion des sons graves. Dès le départ, penser l’insonorisation vous évitera la propagation des graves dans toute la maison. Le principe est valable pour le home cinema privé mais aussi pour un auditorium, salle de gaming, studio d’enregistrement, salle de visioconférence, …

En support neuf ou en rénovation, que ce soit sur du placo (parfois hydrofuge selon l’humidité) ou directement sur vos murs, on peut poser une première couche d’isolation acoustique avec une matière spécifique. Ces matières sont pensées pour un confort acoustique puisqu’elles sont physiquement constitués de nombreuses fibres dans lesquelles le son va circuler au lieu de rebondir, c’est tout le principe de l’absorption physique, qui va réduire les résonance dans le home cinema.

 

La laine de roche, référence du tissu d’isolation acoustique

Semblable visuellement à la laine de verre, la laine de roche provient du basalte, pierre volcanique. Bien qu’issu d’une transformation, sa constitution est donc naturelle et écologique. Cet isolant est souvent utilisé dans les enceintes et autres dispositifs de l’industrie acoustique. La laine de roche est couramment utilisée dans la construction grâce à son excellente performance thermique, sa résistance à l’humidité et aux micro-organismes.

 

Le molleton

Ce matériaux est classiquement utilisé dans la recherche de correction acoustique. Sa composition : coton et laine / jersey, les proportions peuvent varier. Son aspect ressemble à du tissu de laine ou à la flanelle épaisse que l’on retrouve dans les doublures des vêtements. Cependant, le molleton tapissier est assez épais, et va davantage empiéter sur le volume de votre pièce home cinema, par rapport à la feutrine.

 

La feutrine isolante spéciale home cinema

Feutrine isolante cinémaTissu acoustique plus raide et facile à poser, il se compose généralement de laine ou de polyester. La feutrine a été inventée au début du XXe siècle dans la fabrication de poupées en Italie, elle est très utilisée dans le secteur du textile et de la décoration. CcomOciné propose une base de feutrine isolante semi-rigide à poser sur les murs de votre home cinema.

Il existe d’autres traitements acoustiques absorbants, si vous avez un doute sur le choix des matériaux, vous pouvez consulter notre équipe.

 

Tissu tendu mural transonore

Tissu mural home cinémaLe tissu tendu transonore appliqué sur les murs jusqu’au plafond (on parle aussi de toile tendue) va empêcher la diffraction du son. Comme son nom l’indique, il laisse passer le son et ressemble au tissu que l’on peut trouver sur le devant des enceintes. Pour poser et bien insérer votre tissu tendu, vous pouvez utiliser une spatule à tissu spécialement conçue pour cette utilisation. Les baguettes murales permettront également d’insérer votre tissu isolant entre le mur et le tissu tendu. Le tissu transonore est acoustiquement neutre. On l’appelle tissu tendu par rapport à la spécificité de sa pose et de son adaptation à la surface initiale. Il s’étire sans distorsion, conserve le même aspect, sans pli, et va s’appliquer en l’insérant dans les arêtes et les angles. On peut tout-à-fait le poser soi-même ou passer par un installateur spécialiste du cinéma privé. Il n’y a pas besoin de chauffer le tissu qui se tend naturellement, sans marouflage.

 

Plafond tendu et ciel étoilé

Le principe est le même pour le plafond : insonorisation, camouflage des câbles… Il sera du plus bel effet pour un plafond étoilé par fibre optique. La pose des fibres dans le plafond textile se prépare : on peut « pré-répartir » les fibres au plafond, élever le tissu tendu, faire passer les fibres optiques qui vont ainsi dépasser du tissu, puis poser définitivement le tissu dans les baguettes avec la spatule. Les fibres pourront ensuite être poussées à la limite du plafond puisqu’elles ne devront plus dépasser du tissu. Le tissu du plafond se tend de la même façon que le tissu mural, petit à petit, jusqu’à répartir la tension sur toute la surface.

 

Enceintes apparentes ou camouflées ?

Les deux se valent, les approches diffèrent du point de vue de l’esthétique essentiellement. Certains vont préférer un mur d’enceintes apparentes pour justement casser la sobriété du mur, souligner la qualité sonore du home cinema.

D’autres optent plutôt pour qu’aucun détail technique soit apparent. Dans tous les cas, le choix aura un impact sur les dimensions de l’encastrement et la découpe éventuelle des tissus, aussi bien l’isolant que le transonore. Le travail de finition au niveau du contour des enceintes demandera plus de minutie pour que le matériel soit parfaitement encastré au tissu tendu.